Bienvenue sur le site officiel de l'ESLF

Un club pour tous, Tous pour un club !


Passés
Loisirs : Bazoches - Donnery-Fay

Loisirs : Bazoches - Donnery-Fay

Le 22 mars 2019

de 21h à 23h

Loisirs : Bazoches
6
-
3
Donnery-Fay

Compte-rendu

Ce soir, match sur le terrain de Bazoches contre une équipe qui nous avait battu 3-4 sur nos terres. 14 joueurs présents pour un début de match à 21h00.

Le résumé de ce match ne sera pas aussi prolifique que d’habitude car peu de choses à retenir de positif pour nos couleurs.

Dans les cinq premières minutes du match, nous encaissons un but et 5 minutes plus tard, un coup franc sera détourné de la tête au premier poteau et finira sa course dans le petit filet opposé. Peut-être y avait-il faute sur Phiphi ? Groggy, il doit céder sa place quelques minutes à Xavier dans les buts. 2-0, le premier quart d’heure n’est pas encore atteint et nous sommes privés de ballon au milieu du terrain.

Souvent dans ce cas, les équipes font appel à leur(s) botte(s) secrète(s) (Je vous laisse juger si les 2 sont des bottes secrètes car j’ai des doutes sur une…)

Tout d’abord, c’est l’entrée en jeu du « couteau suisse » Micka qui inquiètera l’équipe adverse car dès son premier ballon, il nous gratifiera de sa spéciale qui ne donnera rien mais viendra semer le doute dans les têtes de nos adversaires.

Puis la réduction du score de nos couleurs sur un long dégagement d’Amandio pour Quentin et sa vitesse (bien entendu) qui s’en va battre le gardien d’un plat du pied droit. Ensuite, bis repetita, mais cette fois-ci la frappe n’est pas cadrée et sur une troisième opportunité, Quentin loupe sa tentative alors que le gardien était sorti à sa rencontre à contretemps. 2-1 à la 20ème minute de jeu.

Malgré ces rares occasions, le jeu produit ne progresse pas et c’est au contraire Bazoches qui profite de nos largesses défensives pour aggraver le score d’une frappe enroulée dans le petit filet. 3-1 (25ème minute) Puis bientôt 4-1 sur un nouvel oubli de notre équipe.

Petite éclaircie en fin de mi-temps quand Quentin (encore lui) réalise le geste parfait pour une nouvelle réduction du score. D’une demi-volée puissante sur un ballon revenant dans l’axe du terrain, il bat le gardien pour la seconde fois de la soirée d’un magnifique poteau rentrant.

4-2 à la mi-temps. Score logique au vu des débats, il va falloir se ressaisir impérativement dans le jeu.

La deuxième période sera légèrement plus intéressante pour notre équipe mais jamais flamboyante malheureusement. Nous allons dominer ce second acte dans l’ensemble mais sans réussite au tableau d’affichage au contraire de nos adversaires, eux, très pragmatiques.

Bonne entrée en jeu de Fredo sur le côté gauche qui va se procurer plusieurs occasions par ses débordements. Sa frappe aux six mètres, après un bon travail sur le côté qui le verra éliminer 2 défenseurs, passera malheureusement de peu au-dessus et sa frappe « puissante » des 20 mètres terminera dans les gants du gardien.

Quelques autres occasions seront à mettre à l’actif de nos joueurs (Franck, Julien et j’en oublie surement) mais toutes nos tentatives resteront infructueuses. Des coups francs très bien bottés (…au rugby) ou cadré mais pas assez puissant et le score n’évolue pas.

La plus proche de marquer sera Amandio après un déboulé côté droit qui verra sa frappe s’abattre sur le poteau droit du gardien battu.

Bazoches, au contraire, va très rarement nous inquiéter mais se procurer deux occasions qui vont faire mouche et nous donner une leçon de coups francs. Le premier, direct, à l’entrée de notre surface, va retomber dans la lucarne droite de Phiphi et le second nous plombera le moral car identique à celui qui avait vu Traînou marquer la semaine dernière (centre et un joueur de Bazoches seul à la retombée). 6-2 au bout de 75 minutes de jeu, la messe est dite.

Deuxième et dernière petite éclaircie du match quand Franck récupère le ballon dans les pieds du gardien adverse pour le pousser ensuite au fond des filets.

Coup de sifflet final et match qui se termine sur le score de 6-3 en faveur de Bazoches.

Pas de miracle pour nous sur un match assez terne de notre part. Nous encaissons beaucoup trop de buts et notamment sur coups francs. Il est donc difficile de courir après le score.

Excellent état d’esprit des deux équipes sans accroc et mauvais coups.

L’étoile du match n’a pas été facile à déterminer mais à égalité, nous donnerons 2 petites étoiles à Julien pour son infatigable activité au milieu de terrain et Amandio pour ses relances et sa fin de match en boulet de canon au milieu de terrain.

Merci à Bazoches pour son accueil et l’apéritif de fin de soirée.

Rdv dans une semaine contre Boigny sur Bionne à Boigny ou à Traînou.

Clem


Commentez l’évènement

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.